Le développement du cerveau

Le cerveau commence à se developper très tôt, dès la période embryonnaire. Jusqu'à la naissance va se developper le cortex cérébrale. A la naissance, le cerveau du bébé est appellé cerveau primitif, reptilien ou archaïque, et n'a accés qu'à une mémoire de court terme. On dit que son système nerveux est immature. Il permet des réactions inées, archaïques appelées instincts de base. Ce cerveau nous permet dés notre arrivée au monde, d'agir de façon stéréotypée, comme si nous avions appris par coeur une leçon que nous retranscrivons une fois nait (une même stimulation donnera toujours la même réponse) . Pour reprendre l'exemple de la marche, c'est une réaction de fuite qui est inscrite dans chaque individu de façon héréditaire. Le cerveau primitif permet donc les comportements automatiques, autrement dit, archaïques, et témoigne de l'intégrité ainsi que de la maturation du système nerveux.

Le " cerveau " du bébé, à la naissance, se limite principalement à l'hypothalamus. L'hypothalamus est une partie située à la base du cerveau et responsable du contrôle de certaines fonction organiques  de bases comme la faim, l'éveil ou encore la régulation de la température.Il assure un double rôle de sécrétion hormonales et occupe une place très importante dans une grande partie des mouvements ou processus involontaires de notre organisme .

 Les cellules gliales ne sont pas en nombre suffisant pour le bon fonctionnement des neurones, par conséquent ce cerveau ne contient pas toutes les connexions nerveuses nécessaire. Au fur et à mesure de son évolution il établi ces connexions grâce au prolongement d'axone qui sont des fibres nerveuse dont les prolongements permettent de véhiculer un message nerveux. Le cerveau est un assaemblage de réseau neuronaux et pour que son éfficacité dans le traitement des informations soit optimale , il doit arriver à maturation c'est à dire perdre certaines connections neuronales inutiles à son bon developpement.

Il est divisé en différentes zones qui vont se développer à différentes périodes de la vie et de l'évolution de la personne :                                       

                                               

Par exemple, la première zone à arriver à maturation est le cortex visuel , responsable du traitement de l'image . Il va être en permanence stimulé jusqu'aux deux ans de l'enfant, de nouvelles connections neuronales vont donc se creer.

Il faut savoir que le cortex préfrontal est une des dernières zones à arriver à maturation ( à l'adolescence). C'est le cortex préfrontal qui va nous permettre de planifier des tâches et prendre des décisions . Il va entrer en jeu dans le contôle des émotions ce qui explique que pour une même remarque ou un même sujet, un adolescent et un adulte n'auront pas les même réactions. L'adolescent sera peut être plus émotif et aura une réaction moins mature .

 Ce que l'on appelle maturation est en réalité l'élimination de connexions inutile. Pour mieux comprendre il faut imaginer que notre cerveau est une sculpture de pierre, pour voir apparaître la forme il faut enlever de la matiére, la forme étant ici les grandes spécialisation de notre cerveau qui vont permettre une certaine efficacité dans le traitement des informations et la matiére les connexions de neurones.

Dés l'âge de 3 mois le bébé perd ses réflexes archaïques. N'ayant pas toutes les connexions nerveuses établies et un tonus musculaire inégalement répartis le bébé ne peut faire des gestes précis. Une fois ces connexions établies, les inutiles éliminées et le tonus musculaire arrivé dans l'intégralité du corps le bébé peut enfin réagir de façon adapté à son environnement entraînant la disparition de ces réflexes archaïques, automatiques.

  

 

 

 

 

 

 



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×