Les réflexes archaïques

 A sa naissance, le nourisson est doté de réflexes archaïques c'est à dire de mouvements involontaires et automatiques témoignant du bon développement du systéme nerveux. Les principaux réflexes sont au nombre de quatre :

  • Le réflexe de succion qui intervient lorsque la mère présente son sein ou un biberon à l'enfant. Il s'agit d'un instinct de survie grâce auquel le nourisson se nourrit et se développe correctement.

 

  • Le réflexe de Moro autrement dit le réflexe de défense, va déclencher diverse réactions chez le nourisson telles que : la peur, l'abduction(écartement) et l'adduction (repliement) des bras puis des cris. Il permet d'évaluer le systéme nerveux central.
  • 

 

  • Le réflexe de grasping qui se caractérise par un repliement des doigts sur un objet posé au creux de la main.
  • 

 

  • Le réflexe de la marche se constate lors de l'examen neurologique du nourisson. Le médecin maintient le nouveau-né en position verticale, lequel appuira ses pieds sur la table d'examen et esquissera un mouvement de marche.

 

   

Afin d'affiner nos recherches quant à la disparition des réflexes archaïques et leur réaparition sous forme de réflexes adapté a notre environnement, nous étudierons plus précisement le réflexe de la marche.

Le corps est en permanence soumis à un tonus musculaire, c'est à dire un état de tension de certains muscles assurant les différentes postures prises par notre corps. Chez le nourisson ce tonus est inégalement réparti dans les différentes parties du corps :

  • L'hypotonie axiale caractérisée par une insuffisance du tonus au niveau des muscles du cou et des vertébres ne permet pas le maintien de la tête tout comme la position assise ou debout.

 

  • L' hypertonie périphérique c'est à dire une contraction musculaire excessive au niveau des membres supérieurs et inférieurs entraînant une fermeture des poings et une flexion des orteils.

 

Sachant que le tonus musculaire assure nos différentes posture on peut donc en déduire que l'hypertonie périphérique (fort tonus musculaire au niveau des membres) intervient dans le réflexe de la marche. De plus, il faut souligner que cette hypertonie fonctionne de paire avec la vision. Cette derniére permet au bébé d'éviter certain obstacle sur la table d'examen.

 

Le réflexe de la marche

   ( Veuillez cliquer sur la vignette, ceci est une vidéo )

 

Au bout du 3éme mois les réflexes du nourisson disparaissent et peu à peu on observera jusqu'au 6éme mois un inversement des tonus. Ces évènements sont liés. On peut l'expliquer par le développement du cerveau.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site